• BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2018

     

    BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2018 Je sais, je ne suis pas original en vous souhaitant une belle et douce année. Cependant, ce qui apaise mon esprit souvent tourmenté et parfois à la dérive, c’est que pendant ces heures qui construisent l’an nouveau, presque tous les hommes de la Terre n’ont que des vœux de bonheur à l’égard de leurs amis, mais aussi envers leurs semblables, qu’ils ne connaissent pas. Alors, je me prends à rêver. Et si pour une fois chacun de nous était réellement sincère ? Si tout ce qui nous divise, soudain, nous unissait ?

    Est-il si difficile de songer qu’au matin de cette année, la félicité daigne enfin s’arrêter devant chaque porte et demande à s’installer dans les cœurs de ceux qui y résident ? Ne peut-on pas imaginer que les malades guérissent, que les souffrants abandonnent leurs douleurs dans les traces de l’année qui s’en va, nous tournant le dos, honteuse de ne pas s’être montré plus sereine que ses prédécesseurs ? Oui, je me laisse emporter par mes sentiments, sans doute un peu trop utopiques. Je n’aurai jamais pensé qu’il y ait tant de sourds et malentendants à travers le monde. Comme quoi, tous les individus, pourtant réunis devant un même tableau, ne verront pas de semblables couleurs ni les sujets le composant.

    Toutefois, ce jour qui est fier de se dire le premier d’une longue lignée nous indique bien que nous venons de franchir le pas. Oh ! Je sais bien que les aurores ne seront pas différentes, que l’horizon ne s’est pas reculé, mais que c’est moi qui me suis avancé vers lui. Je devine aussi que la misère sera encore la même, que ceux qui ont faim ne verront pas leurs assiettes se remplir et que les laissés pour compte seront toujours ignorés du plus grand nombre.

    Mais, si pour une fois nous pouvions changer le cours des choses, pourquoi ne commencerions-nous pas cette nouvelle année, en affichant partout en lettres d’or, le mot ESPOIR ? Pourquoi refuserions-nous d’imaginer que soudain les plus démunis ne soient plus obligés de faire l’aumône et accepter les miettes qui tombent des poches des nantis ?

    Bon, je comprends que je parle dans le vide, puisqu’à mon grand regret, aucun de mes vœux ne sera réalisé. Je continuerai d’être présent, pour accueillir l’aube naissante, car elle est la seule en compagnie de la lumière, qui m’indique qu’une journée se saurait être belle si elle ne s’accompagne pas de l’espérance. Alors, du fond du cœur, je vous souhaite une merveilleuse année 2018, qu’elle soit témoin de la réussite de vos projets. Qu’elle vous garde en bonne santé ainsi que vos proches et ceux qui vous sont chers.

    Si tous les hommes le voulaient vraiment, ensemble, nous pourrions faire que cette année soit celle que tout le monde désire ; celle du bonheur et de la joie de vivre retrouvée.

    Amazone. Solitude.

     

     


  • Commentaires

    1
    Flo ..
    Samedi 6 Janvier à 20:37

    J'aime beaucoup vos écrits , tout est tellement beau .. Sublime .. A mon tour je vous présente mes meilleurs vœux pour 2018 , joie , paix , bonheur et santé ..  Merci beaucoup .. Flo ♥

    2
    Dimanche 7 Janvier à 00:38

    Bonsoir Chère Flo.

    Merci de vos passages sur ma modeste page. Vos paroles me vont droit au coeur et m'encourage à toujours écrire. Mais vous savez, je ne le fais qu'avec mes émotions, sans chercher les mots. Sinon, cela ne me ressemblerait plus. Merci pour vos vœux si chaleureux.

    J'oserais presque que vous m'en disiez plus sur la gentille Flo qui demeure une énigme, pour nous, ici, dans la forêt guyanaise. Vous venez si discrètement que je ne retrouve pas la trace de vos pas dans la mousse du sous-bois.

    Je vous souhaite une bonne soirée, ainsi qu'une année la plus douce pour vous et les vôtres.

    René 

      • Flo ..
        Mercredi 10 Janvier à 20:01

        Merci René , je suis Florence , une ch'ti , j'habite le Nord ...  Trois grands fils , une jolie petite fille prénommée Paloma  , un futur petit fils ..  Moi , tout simplement ..  Belle soirée René ..

    3
    Mercredi 10 Janvier à 22:57

    Bonsoir, amie lointaine,

    Merci infiniment pour votre passage enrichi d'un peu de votre histoire. Pour Florence, je l'avais deviné, ayant eu des amies se prénommant ainsi, sur des blogs anciens. Ma chère Florence, si tel est votre désir, sachez que nous pouvons aussi échanger sur notre Page Facebook. Si vous me faites une demande, je l'accepterez de bon coeur. Ainsi, en message privé, pouvons-nous parler plus librement, en tout bien tout honneur, s'entend. 

    A Lille, nous avons une petite fille. Elle y réside depuis le 15 Août, pour poursuivre ses études.

    Quand à nous, nous avons trois enfants et 4 petits enfants. La page FB est au nom de Marie Thibault, le nom de jeune fille de mon épouse. .

    Je vous souhaite une belle et douce soirée. Notre amitié accompagne ces modestes lignes.

    René

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :